Français | English
Collection  : La philosophie à l'œuvre
Collection dirigée par Bertrand Binoche
• ISSN : 1255183X
1 2 3 >>>
    retrier par titre

Bruno Haas
Le beau et ses traductions
Les quatre définitions du beau dans le Hippias majeur de Platon
La philosophie à l'œuvre
L'ouvrage propose une nouvelle traduction des quatre termes clé par lesquels Socrate propose de définir le Beau dans l’Hippias majeur de Platon.



Jean-Luc Guichet
La philosophie à l'œuvre
Cet ouvrage relie deux notions fondamentales des Lumières : d'une part, le moi et, d’autre part, la nature proche, en rapport vécu avec l’homme, qui correspond avec quelques nuances à ce qu’on appelle aujourd’hui « environnement ».



Stéphane Bonnet
Des nouveautés très anciennes
De l'esprit des lois et la tradition de la jurisprudence
La philosophie à l'œuvre
Que Montesquieu ait le genre d'esprit de Montaigne, comme on a pu le dire à propos de l’auteur De l’esprit des lois, signifie en premier lieu que l’histoire de tous les hommes qui ont vécu s’offre d’abord pour lui comme une sorte de présent universel.



Nestor Capdevila
Liberté, un mot spécieux
Le jeu d'un concept
La philosophie à l'œuvre
« Liberté », un mot trompeur ?



Juan Vicente Cortés
La notion de jouissance chez Spinoza
Essai de reconstruction conceptuelle
La philosophie à l'œuvre
Bien que marginale, la notion de jouissance joue un rôle fondamental dans le programme philosophique de Spinoza. Si certains commentateurs se sont penchés sur cette notion notamment à partir de l'étude de l’affect de gaudium, leurs études sont centrées uniquement sur les problèmes que ce dernier peut poser à l’éthique spinozienne.



Jacques-Louis Lantoine
Spinoza après Bourdieu
Politique des dispositions
La philosophie à l'œuvre
Le paradoxe qui vient à la fois constituer et mettre en péril la politique, c'est qu’il n’y a pas d’autorité des institutions et des lois sans le soutien au moins tacite et spontané de la multitude, multitude dont il s’agit en même temps de reconnaître qu’elle est composée d’individus et de groupes sociaux qui désirent n’en faire qu’à leur tête.



Simón Gallegos Gabilondo
Les mondes du voyageur
Une épistémologie de l'exploration (XVIe - XVIIIe siècle)
La philosophie à l'œuvre
Qu'est-ce que l’exploration ? Comment se présente-t-elle dans les voyages qui ont dessiné la cartographie du monde moderne de la Renaissance aux Lumières ? Par l’étude d’un corpus portant sur le Nouveau Monde et le Continent austral, cet ouvrage analyse le rapport avec le nouveau et l’inconnu.



Jean-François Braunstein, Daniele Lorenzini, Ariane Revel, Judith Revel, Arianna Sforzini
La philosophie à l'œuvre
Cet ouvrage se donne pour tâche de répondre à une question apparemment simple : qu'en est-il aujourd’hui de la pensée foucaldienne ? Bien loin de vouloir ériger Foucault en auteur canonique, il se propose d’esquisser le tableau, le plus large et le plus différencié possible, des études foucaldiennes contemporaines.



Chantal Jaquet
Spinoza à l'œuvre
Composition des corps et force des idées
La philosophie à l'œuvre
Dans cet ouvrage, l'auteure montre comment la pensée de Spinoza se constitue et nous constitue aujourd’hui. Elle expose sa pratique de l’histoire de la philosophie fondée sur le double mouvement du pointillisme méthodologique et de l’appréhension des lignes de force.



Colas Duflo
La philosophie à l'œuvre
Le matérialisme, à strictement parler, est la thèse selon laquelle il n'y a que la matière qui suffit pour tout expliquer, sans avoir recours à tout autre substance immatérielle, comme Dieu ou l'âme. Une telle position implique-t-elle des conceptions morales et politiques particulières ? Rien n'est moins sûr.



1 2 3 >>>