Français | English
Collection  : Histoire de la France aux XIXe et XXe siècles
Collection dirigée par Christophe Charle

Consulter la collection sur OpenEdition Books.

• ISSN : 12430269
1 2 3 4 5 6 >>>
    retrier par titre

Vincent Chambarlhac
Un Vieux-Colombier bourguignon
Une expérience de décentralisation théâtrale (1925-1929)
Histoire de la France aux XIXe et XXe siècles
Jacques Copeau quitte Paris en 1924 pour fonder une éphémère école avec de jeunes comédiens, en lien avec le Vieux-Colombier en Bourgogne. L'échec de ce projet débouche sur la formation par les comédiens d’une troupe, afin de vivre et de bénéficier de l’enseignement de Copeau. Tôt baptisée Les Copiaus, la troupe rayonne de 1925 à 1929.



Anaïs Albert
La vie à crédit
La consommation des classes populaires à Paris (années 1880-1920)
Histoire de la France aux XIXe et XXe siècles
Touchant à l'histoire de la vie privée, des échanges économiques ordinaires et de la culture matérielle, cet ouvrage met en lumière à la fois les dominations multiples qui pèsent sur les classes populaires et les petits arrangements, les micro-résistances, qui traversent le peuple des choses et les choses du peuple.



Laurence Bobis, Boris Noguès
La bibliothèque de la Sorbonne
250 ans d'histoire au cœur de l'université
Histoire de la France aux XIXe et XXe siècles
Le présent livre entend rendre compte de l'histoire particulièrement riche et complexe de la bibliothèque de la Sorbonne à travers une série d'entrées qui permettront au lecteur de revisiter quelques moments charnières, des projets fondateurs de 1765 à ceux de 2013.



Danièle Fraboulet, Philippe Verheyde
Histoire de la France aux XIXe et XXe siècles
Cet ouvrage, en rendant hommage aux travaux de Michel Margairaz, résulte d'un travail collectif d’historiens français et étrangers qui pensent et interrogent l’économie au prisme de l’histoire sociale et politique.



Carolyn J. Eichner
Franchir les barricades
Les femmes dans la Commune de Paris
Histoire de la France aux XIXe et XXe siècles
La Commune de Paris se féminise.En examinant trois cheffes de file féminines du Paris révolutionnaire, l'ouvrage démontre l'influence des féminismes sur les événements sociaux et politiques de l’époque. Il met en évidence l’ampleur, la profondeur et l’impact des socialismes féministes communards bien au-delà de l’insurrection de 1871.



Michel Margairaz, Michel Pigenet
Le prix du travail
France et espaces coloniaux, XIXe-XXIe siècle
Histoire de la France aux XIXe et XXe siècles
Cet ouvrage ouvre une question majeure à l'heure où le travail est souvent tenu d’abord comme un coût à réduire et, qu’à cette fin, nombre de droits collectifs et de garanties acquises par les salariés sont remis en question.



Christina Theodosiou
Le deuil inachevé
La commémoration de l'Armistice du 11 Novembre 1918 en France dans l'entre-deux-guerres
Histoire de la France aux XIXe et XXe siècles
Ce livre retrace l'évolution de la fête de l’Armistice, de ses origines controversées jusqu’au déclenchement de la Seconde Guerre mondiale, en interrogeant les continuités et les ruptures avec les structures culturelles précédentes, les fonctions du rituel et de ses symboles, les affrontements idéologiques et les composants du discours commémoratif



Christophe Charle, Jacqueline Lalouette
Maurice Agulhon
Aux carrefours de l'histoire vagabonde
Histoire de la France aux XIXe et XXe siècles
Un an après le décès de Maurice Agulhon, une journée d'étude, dont ce volume rassemble les contributions, a éclairé la multiplicité de ses apports à l’histoire comme discipline, à la fonction d’historien comme maître, à la vie intellectuelle française comme citoyen engagé dans son époque.



Maïté Bouyssy
Histoire de la France aux XIXe et XXe siècles
Ce livre déploie l'implicite d’un étrange petit carnet écrit entre 1824 et 1834, intitulé Le Salon imaginaire ou le 20e siècle de Bertrand Barère de Vieuzac, titre posé de la main de son auteur, l’ancien rapporteur du Comité de salut public de l’an II.



Quentin Deluermoz, Anthony Glinoer
Histoire de la France aux XIXe et XXe siècles



Jubilé de l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
Collection dirigée par : Christophe Charle
Collection dirigée par : Philippe Boutry
Collection dirigée par : Marie-Caroline Luce

Au 1er janvier 1971 naissait un établissement d'enseignement supérieur issu de l'ancienne Université de Paris, la Sorbonne, sous le nom « université Paris 1 Panthéon-Sorbonne ». 

À l'origine de cette création, des juristes et des politistes, des économistes, des gestionnaires et des mathématiciens, des philosophes, des historiens, des géographes, des artistes et des plasticiens, des archéologues et des historiens de l'art, des démographes et des sociologues, des linguistes et des sportifs unissaient leurs forces afin de bâtir une grande université de sciences humaines et sociales qui soit à l’image de la société et de la culture de leur temps : plus autonome dans son rapport à l’État ; plus démocratique dans la gouvernance de l’institution ; pluridisciplinaire par le croisement des savoirs et l’imbrication des parcours ; internationale par son recrutement et la multiplicité de ses liens avec l’Europe et le monde ; professionnalisante, enfin par son insertion dans l’univers du travail et de la formation.

Jean Da Silva
Une part de risque
Les Arts plastiques à l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, 1969-2019
Jubilé de l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
Le deuxième temps de l'année 1968, celui de la novation après celui de la contestation, vit se réaliser la revendication exprimée pendant les événements de Mai d’introduire l’enseignement des arts plastiques à l’Université.