Français | English

Hypothèses 22

Travaux de l'École doctorale d'histoire


Hypothèses - Travaux de l'École doctorale d'histoire



Le numéro précédent d'Hypothèses célébrait les vingt ans de ce « laboratoire » atypique, dédié aux nouveaux chercheurs que sont les doctorants. Les ateliers de cette livraison rappellent que, si l’école doctorale est une école et un service administratif de l’université, c’est aussi et avant tout un laboratoire de recherche, le lieu où germinent et fructifient réflexions individuelles et partagées.

Les thèmes qui sont à l’honneur dans ce numéro, « Violences politiques », « La voix : source et objet d’histoire », « Retrouver le paysage. Intérêts, sources et méthodes » et « La rencontre : enjeux, pratiques et représentations », renvoient à ce qui constitue déjà l’histoire de l’école doctorale et suggèrent, de la meilleure manière possible, la continuité méthodologique qui s’est imposée au fil des années en son sein. Ces quatre ateliers mettent en oeuvre des perspectives heuristiques communes, celles du genre, de l’histoire des sensibilités et des émotions, du discours ou de la représentation, de l’histoire sociale ou encore de l’espace. Des termes, comme « objet », « processus » et « construction », qui semblent faire écho à la recherche doctorale elle-même, sont récurrents. La richesse des présentations réside moins dans la diversité des contextes et des espaces que dans l’intensité des interrogations que suscite chacun des thèmes.